Huit membre du club sont allers visiter un orphelinat au Burkina Faso

Huit membre du club sont allers visiter un orphelinat au Burkina Faso
Posted On: 17 May 2011 | By: Laurence Malonga

Au cours de l’année 2011, le Karaté Shotokan Mardié (KSM), dans le Loiret, a organisé diverses actions en faveur de Demise Yele (« sourires d’enfants »), un orphelinat situé à Bobo Dioulasso, au Burkina Faso.

Parmi elles s’est notamment déroulé un stage de karaté le 7 mai 2011, qui a rassemblé une centaine de personnes sur et en dehors des tatamis. Ce stage avait permis de réunir 1840 euros.

Le club a également pu regrouper, grâce à une multitude de petits dons, 200 kg de matériel (jouets, vêtements, lait maternisé, lait en poudre, bouillies, livres ardoises, peintures…).

Ce matériel a été acheminé à Bobo Dioulasso par huit personnes du KSM dont le professeur Fabien Poullin, il y a quelques semaines. Tous sont en effet partis du 5 au 15 novembre derniers pour découvrir les enfants de l’orphelinat, les nourrices, les nouveaux locaux de l’orphelinat acquis en partie grâce aux dons du stage de mai.

Sport et aide Humanitaire pour l'orphelinatSport et aide humanitaire a un orphelinat au Burkina Faso

Le Karaté

Le karaté do (la voie du karaté) peut se pratiquer de manière sportive (compétitions) ou de manière martiale. Quelle que soit la voie choisie, le karaté est avant tout un art martial puisque la compétition n'est pas une fin en soi mais tout au plus une étape que l'on aura choisie ou non de pratiquer. On peut faire du karaté à tout âge dans le respect de son corps et de ses capacités.